XV Edition

XV Edition

XV Edition

Lauréat 2015

3 Candidats :

1 vainqueur :

 

Michel Bruel et Bernard Aspar de la société SOITEC

Michel Bruel a travaillé au sein de la structure du CEA/LETI en tant qu’adjoint du directeur, puis a créé la société APLINOV spécialisé dans l’innovation en hautes technologies.

Bernard Aspar, quant à lui, est le fondateur de la société Tracit, puis est devenu directeur de la division Tracit lors du rachat de sa société par Soitec.

 Michel Bruel et Bernard Aspar ont collaboré durant de nombreuses années afin de créer et d’industrialiser le processus Smart Cut : fabrication des puces qui s’utilise dans les smartphones et des matériaux qui servent à les graver. Ce fut un véritable succès à la fois commercial et technologique.

Ce binôme d’ingénieurs représente l’envie permanente d’être à la source d’avancées technologiques pouvant servir dans le monde réel et actuel.

De par leur esprit créatif, ces deux inventeurs ont remporté la XVème édition du Prix Marius Lavet car ils sont parvenus à générer de l’emploi avec la mise en œuvre industrielle et commerciale de leur produit.

Charles-Edouard Vincent fondateur de la société " Lulu dans ma rue " reçoit le Prix de l'Inventivité Solidaire

Diplômé de Polytechnique, de Ponts et Chaussées et de l’Université de Stanford, Charles-Edouard Vincent a décidé de mettre ses talents d’ingénieur au service de la lutte contre l’exclusion. Fort de ses expériences, notamment en tant que fondateur d’Emmaüs Défi, il  met au point des solutions innovantes pour combattre la très grande précarité.

Dans ce but, il a fait la démarche de créer la structure « Lulu dans ma Rue », interface collaborative qui consiste à mettre en relation la demande et l’offre concernant les petits boulots/services dans un quartier et à s’occuper du côté administratif afin de permettre aux personnes d’avoir un complément de revenu ou de pouvoir se réinsérer dans la société.

Dans le contexte économique actuel, on ne peut que saluer son parcours atypique ainsi que son engagement social envers ces milliers de français et il ne fait aucun doute que cette démarche innovante connaîtra un grand succès.

Rachid Yazami :

Aussi appelé « le chimiste électro-actif », Rachid Yazami est un ancien élève de l’Institut National Polytechnique de Grenoble. Il a ensuite travaillé comme directeur de recherche au sein de la structure du CNRS, puis a désormais crée une start-up de recherche sur les batteries à Singapour.

S’il fait partie des nominés pour le Prix Marius Lavet c’est parce que cet ingénieur est sur le point de révolutionner et d’améliorer l’utilisation de tous vos appareils électroniques.

En effet, passionné par les batteries, c’est tout naturellement que son invention porte sur les batteries au lithium appelés aussi « chargeurs intelligents » les seules qui vous permettront à terme d’optimiser l’autonomie de tous vos appareils (les téléphones, ordinateurs, GPS, voitures électriques) et de les recharger en dix minutes seulement.

Ce chercheur a donc mis à profit son talent et sa science pour innover dans un domaine prédominant du XXIème siècle : les objets connectés.

LES VIDÉOS DE LA XV ème EDITION

Ouverture de la cérémonie 

Remise des montres et trophées

Charles-Edouard Vincent reçoit le Prix de l'Inventivité Solidaire

Michel Bruel et Bernard Aspar  :Les lauréats de cette XVème édition !

 

Rachid Yazami : finaliste

Présentation du Prix Marius Lavet

Les Partenaires : IESF et  la Fondation Arts et Métiers

Discours du président de cérémonie Francis Mer

admin

Close
Close

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Close

Close