X Edition

X Edition

X Edition

LAURÉAT 2010

 

1 vainqueur :

Monsieur Jean-Pierre Cariou est Ingénieur de l’Institut d’Optique Graduate School de l’Université d’Orsay, et Docteur en Astronomie et Techniques Spatiales de l’Université Paris VII ; il embrasse dès 1986 une carrière de recherche au sein de l’ONERA, au Département d’Optique Théorique et Appliquée (DOTA). Ses domaines de compétence et de recherche sont depuis lors les capteurs lasers, destinés aux applications aéroportées et spatiales. Les équipes qu’il encadre concentrent leurs recherches sur la technologie LIDAR (Light Detection And Ranging), qui exploite les capacités du laser pour la télédétection atmosphérique. Les performances techniques du procédé offre en effet une alternative aux solutions préexistantes, notamment à celles utilisant les seuls radars classiques. Les LIDARS développés par Jean‐Pierre Cariou trouvent naturellement une destination commerciale dans des laboratoires scientifiques où la précision des caractéristiques atmosphériques qu’ils offrent rencontre les attentes de la recherche. Marché d’excellence, mais marché de niche s’il en est.

Le Lauréat du prix spécial 2010 :

Monsieur Christian Wittrisch est un ingénieur diplômé de l’Université des Sciences et Techniques du Languedoc, Christian Wittrisch a conçu et développé le SIMPHOR (Système d’Instrumentation et de Mesure en Puits Horizontaux), une solution technologique unique destinée à l’industrie du forage pétrolier. Son innovation a permis d’optimiser la réalisation de diagraphies (sondages pétrophysiques des formations géologiques forées) dans les forages pétroliers dits « horizontaux ». Depuis la fin des années 1980, et la généralisation des forages horizontaux, toutes les compagnies pétrolières ont adopté le SIMPHOR, qui leur permet de qualifier et quantifier les fluides (eau, gaz ou huile) contenus dans la roche forée, afin de produire de plus importants volumes, sur une durée plus longue, et d’augmenter le taux de récupération de pétrole ou de gaz accumulés dans la formation géologique. Fin 2009, le total des recettes et redevances du concept SIMHOR s’élevait à 21.5 Millions d’euros pour l’institut Français du Pétrole (IFP), qui le commercialise depuis 1985.

2 FINALISTES :

 

Monsieur Yanis Caritu est docteur en Physique, diplômé de Centrale Marseille, est un ancien ingénieur de recherche au laboratoire d’électronique du CEA à Grenoble.

Il a crée en 2007 la société MOVEA qui commercialise le « motion pad » qui est une solution unique de détection 3D des mouvements des corps dans l’espace. Il a ensuite appliqué son invention au domaine de l’électronique grand public notamment dans les domaines des périphériques multimédia.

Monsieur Philippe Laurent est ingénieur des Arts et Métiers et il a révolutionné le monde de l’aéronautique civil.

Il a rendu possible l’extension à la flotte civile des technologies de guidage inertiel, jusqu’alors réservées aux équipements militaires grâce à une solution « miniature » associant gyroscope et accéléromètre.

Cette solution technologique est développée aujourd’hui par le groupe SAFRAN et est une partie fondamentale de nombre d’équipements militaires et civils, de systèmes de guidage de missile ou encore de satellites de télécommunication.

admin

Laisser un commentaire

Close
Close

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Close

Close