Retrouvez l'interview de Rachid Yazami, co-inventeur de la batterie lithium-ion et Nominé du Prix Marius Lavet 2016

Retrouvez l'interview de Rachid Yazami, co-inventeur de la batterie lithium-ion et Nominé du Prix Marius Lavet 2016

Retrouvez l’interview de Rachid Yazami, co-inventeur de la batterie lithium-ion et Nominé du Prix Marius Lavet 2016

" Un Nobel à Charles Hull, inventeur de l’impression 3D » Rachid Yazami, co-inventeur de la batterie lithium-ion

Rachid Yazami, chercheur au CNRS détaché à l’Université de Nanyang à Singapour, à la tête de deux start-up : Lilicell et KVI.
Chaque semaine, Industrie & Technologies donne la parole à des personnalités qui ont l'innovation dans la peau. En 12 questions, ces personnes du monde de l'industrie tirent le portrait de cette discipline. Découvrez aujourd'hui le point de vue de Rachid Yazami, chercheur au CNRS détaché à l’Université de Nanyang à Singapour. Le chercheur a inventé l’anode en graphite sur le principe de laquelle sont basées toutes les batteries lithium-ion aujourd’hui commercialisées, et est à ce titre lauréat du Prix Draper. Il est aussi à la tête de deux start-up : Lilicell et KVI.

Quand on vous dit innovation, spontanément vous répondez ?Innovation = réaction presque naturelle à une question qu’on se pose face à un problème soulevé sur un produit. Exemple : charger une batterie en 5 minutes, comment faire ?

Votre dernière rencontre avec l’innovation c’était quand et où ?C’était avec le cas Samsung. Ils ont été confrontés au problème de la sécurité des batteries, qui les précède. C’est une question très pratique : on sait qu’il n’y a pas de solution ultime à ce risque. Il faudrait donc un outil qui puisse savoir à l’avance si la batterie risque d’avoir un emballement thermique. C’est depuis ce constat que je travaille sur une puce qui mesure l’entropi-métrie de la batterie [voir notre article sur ce sujet, NDLR].

Quelle innovation avez-vous dans votre poche ?Celle sur laquelle je travaille : recharger une batterie aussi rapidement qu’un réservoir d’essence. Pour faire ça, il faut changer la structure de la batterie et passer d’une électrode solide à une électrode liquide. On pourrait alors vider et remplir la batterie pour la recharger.

Votre innovation préférée ?Le téléphone portable, c’est incroyable ce qu’il permet !

Et celle que vous détestez ?Le téléphone portable ! Mon expérience d’utilisateur est celle de la fragmentation de la vie sociale. Quand je monte dans le métro à Singapour, 95% sont rivés sur leurs écrans. Le téléphone mobile offre donc une forme de liberté et d’un autre coté déconnecte les gens de la réalité, surtout les jeunes. Utile dans un domaine, il peut devenir destructeur dans un autre.

Si vous deviez remettre le prix Nobel de l’innovation, quelle personnalité récompenseriez-vous ?  Charles Hull, l’inventeur de l’impression 3D.

Et s’il était attribué à une entreprise, laquelle choisiriez-vous ? J’ai notamment travaillé avec BMW, qui m’a fortement impressionné par sa politique de l’excellence. L’erreur n’y est pas permise : ils veulent être les premiers de la classe.

La qualité qu’il faut cultiver pour innover ? La curiosité et la satisfaction

Quel défaut faut-il éviter ? Croire que l’on est le meilleur, que tout est excellent et qu’il n’y a plus possibilité de progrès.

Citez un livre qui vous a inspiré en matière d’innovation ? L’esprit de l’innovation m’est venu vers dix ans, époque dans laquelle j’avais investi avec mes premiers sous dans un livre qui m’avait enthousiasmé : « la loterie du prophète » : selon l’option qu’on choisissait dans une page, on était renvoyé vers une autre page, etc…

En matière d’innovation, vous êtes plutôt…… Start-up ou grand groupe ?L’idéal, c’est de commencer comme start-up et de finir comme grand groupe !

...Technologie ou service ? Technologie

...Continue ou disruptive ? Disruptive

Enfin, de quelle innovation rêvez-vous (pas seulement la nuit) ? Concrètement, j’ai fait le quart du chemin pour arriver à pouvoir communiquer avec les batteries et comprendre leur langage, avec mon principe de l’entropi-métrie. Si j’y arrivais, nous pourrions avoir des batteries sûres !

 

Retrouvez cette article sur http://www.industrie-techno.com/un-nobel-a-charles-hull-inventeur-de-l-impression-3d-rachid-yazami-co-inventeur-de-la-batterie-lithium-ion.46728

admin

Close
Close

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Close

Close