Inventeurs français

Inventeurs français

Ingénieurs-inventeurs français d’aujourd’hui et d’hier

Ces ingénieurs français ont innové et marqué l’histoire de la technologie Le Prix Chéreau Lavet est destiné à récompenser leurs émules.

Retraçons brièvement revenons brièvement le parcours de quelques-uns des plus brillants d’entre eux :

  • André AMPELAS(nominé 2002), diplômé de Polytechnique (1966) et de Sup Telecom (1971), est né à Sfax (Tunisie) et a fait toute sa carrière à la RATP. Prendre la métro sans avoir à sortir son billet est dorénavant possible quasiment dans toutes les stations grâce au « passe Navigo », système de télépéage basé sur une carte à puce de deuxième génération. Ce système est en cours de développement chez de nombreux autres transporteurs.
  • René BARTHELEMYs’attache à la création d’appareils de mesure et à la radiophonie. Il participe à l’installation du poste de la Tour Eiffel. En 1935, il réalise la première émission régulière de télévision française. On lui doit en particulier le tube isoscope.
  • Antoine-Henri BECQUEREL, Prix Nobel de physique en 1903, découvre la radioactivité le 1er mars 1856, avec les sels d’uranium. C’est le début d’une révolution complète dans l’étude de la matière. Il est, en quelque sorte, à l’origine de la physique nucléaire.
  • Georges CAHUZAC(nominé 2001), est à l’origine du tissage complexe 3D, qui a amélioré considérablement la résistance des pièces en plastique composite soumises à des contraintes extrêmes, notamment en aéronautique et astronautique. Il est d’origine Ensica et travaille chez EADS.
  • Jean COLLOT(nominé 2001), ingénieur INSA Lyon, a mis au point le Thixoformage, procédé révolutionnaire de moulage entre forge et fonderie, grâce auquel les pièces en aluminium ou magnésium injectées sont exemptes des défauts habituels dus au refroidissement, ce qui répond aux nouvelles exigences industrielles. Il est d’origine Insa-Lyon et travaille au Cemef au sein des Mines de Paris.
  • Jean-Pierre COUDREUSEdu CNET (Centre de Recherche et de Développement de France Telecom) brevète en 1982 la technologie ATM (Asynchronus Transfer Mode) qui permet la commutation à haut débit de données multimédias sous forme de petites cellules de 53 octets.
  • Emmanuel DESURVIRE(nominé 2001 et 2002) est un physicien diplomé Paris VI et Stanford, de renommée mondiale. Il a développé des amplificateurs à fibres optique dopée à l’erbium, élément crucial pour la transmission de données longue distance par les réseaux optiques.
  • Robert GABILLARDest l’inventeur du métro automatique (VAL). Le VAL s’est construit dans plusieurs villes de France, à Lille, Toulouse, Orly, Rennes et Paris (ligne Météor de la RATP), mais également à l’étranger, Chicago, Taipeh et Jacksonville.
  • Marius LAVETa déposé plus de cent brevets au cours de sa carrière entièrement déroulée dans l’industrie horlogère. Il est le père de l’horlogerie électronique qui devait révolutionner l’industrie de la montre. Il mit notamment au point l’entretien des oscillations d’un quartz par un circuit électronique à transistors. […]
  • Georges LECLANCHÉ, exilé en Belgique pour son opposition à Napoléon, a mis au point dans un petit atelier la pile au carbonate de cuivre puis la pile au manganèse. De retour en France, il crée la première fabrique de piles.
  • Pierre LEPELLETIER(nominé 2002), diplômé de Polytechnique, au cours de sa carrière chez Valéo, au sein du service Recherche-Développement, a été à l’origine de nombreux brevets (déposés par son entreprise) en matière de systèmes de freinage antibloquants et auto-stabilisants ainsi que de transmissions automatiques multivitesses. A la retraite depuis 1987, il a poursuivi ses travaux et breveté, à titre personnel, une transmission automatique très originale qui, en particulier, n’utilise pas la traditionnelle prise directe et a abouti à la transmission automatique à 6 rapports.
  • Bernard MAITENAZ, ingénieur Arts et Métiers et de l’Ecole Supérieure d’Optique, est l’inventeur des verres Varilux en 1959 et du Varilux 2 en 1972, dont les générations suivantes triomphent commercialement sur tous les continents. Bernard Maitenaz est président d’honneur d’Essilor et membre actif de l’Association Marius Lavet.
  • André MASSON(nominé 2002), diplômé en 1948 de l’Ecole Supérieure d’Optique (ESO), a effectué la quasi-totalité de sa carrière au sein de la société Angénieux. Il y est entré en 1952 comme chef de l’atelier d’optique, puis est nommé directeur scientifique-technique en 1954 et directeur général adjoint en 1982. Auteur de 26 brevets, il est l’inspirateur et l’animateur des équipes qui ont mis au point des objectifs zoom et caméras totalement innovants pour l’espace (caméra d’Apollo), la télévision et la défense mais aussi pour la médecine avec les projecteurs à lumière froide et les endoscopes.
  • Jean-Paul MAURYet son équipe lancent le minitel dans les années 80. Les serveurs, appelés « point d’accès vidéotex », sont connectés à travers le réseau à commutation de paquets Transpac aux serveurs spécifiques des services.
  • Roland MORENOmet au point en 1973 le concept de la carte à puce. Sa première maquette fut un circuit mémoire du commerce monté sur un bout de circuit imprimé « Vero board », le tout parcouru par une multitude de fils. Brevet fut pris en 1974 ; premières démarches industrielles en 1976.
  • Jean MORLET, lauréat du premier Prix Chéreau Lavet – Grand Prix de l’Académie des Technologies 2001, diplômé de Polytechnique, a inventé l’analyse « par ondelettes », très fructueuse pour le traitement du signal (notamment de l’image). Appliqué aux études vibro-sismiques en relation avec la prospection pétrolière, ce concept a été repris et développé dans de nombreux domaines, dont le multimédia.
  • Louis MOYROUD,ingénieur Arts et Métiers, invente la photocomposition. Ce procédé utilise des éléments photographiques dans la composition d’un texte. Cette technique a révolutionné toute l’industrie de l’imprimerie et est encore aujourd’hui utilisée systématiquement. Parti faire fortune aux États-Unis, il y dépose de nombreux brevets. On l’appelle le « successeur de Guttenberg ».
  • Etienne OËHMICHENconstruit en 1925 le premier hélicoptère qu’il pilote lui-même. Il réussit un vol d’un kilomètre sur cette machine, un véritable record pour l’époque. Les longues pales, le rotor inclinable, l’hélice de queue sont autant d’inventions qu’il brevète avant 1935.
  • Philippe POISSON-QUINTON, ingénieur de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics de Paris. A l’Onera, il a été responsable de l’aérodynamique appliquée et, à ce titre, il a dirigé les essais aérodynamiques de la voiture de l’avion supersonique Concorde et a coopéré avec d’autres laboratoires, en Europe, dans les essais aérodynamiques de l’appareil.
  • Olivier SALVAT(lauréat du Prix Chéreau Lavet 2002), ingénieur Arts et Métiers (1988-1991) et diplômé de l’Ecole Supérieure du Pétrole et des Moteurs. Grâce à ses travaux, Olivier Salvat et son équipe ont défini et mis au point le système de Filtre à Particules, première application mondiale en grande série proposée par le groupe PSA Peugeot Citroën sur véhicules Diesel. En supprimant les particules et les fumées, cette avancée permet au Diesel d’associer à ses qualités intrinsèques d’économie de consommation et de faibles émissions de CO2, des performances inédites en matières d’émission de polluants, allant bien au-delà des réglementations en vigueur. En effet, les conditions de fonctionnement du moteur sont adaptées de façon à fournir des températures plus élevées, pour que les particules d’abord stockées dans le filtre, soient ensuite brûlées. La généralisation progressive du système filtre à particules, qui équipe déjà plus de 500 000 véhicules, va permettre à la motorisation Diesel de continuer à s’imposer sur le marché et d’accroître ainsi son rôle majeur dans la limitation de l’effet de serre, enjeu primordial pour un développement durable.
  • Jean-Marc SUAU(nominé 2001), diplômé de l’Université Technologique de Montpellier, spécialiste de la orhéologie des polymères hydrosolubles, a réussi à maîtriser leurs propriétés chimiques d’épaississants et dispersants, fondamentales pour les peintures, colles, adhésifs, détergents, encres, cosmétiques…

 

admin

Laisser un commentaire

Close
Close

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Close

Close